Tidiane DIOH est Journaliste de formation et Expert en Communication. Fonctionnaire international, il est aussi Universitaire, Historien des médias, Formateur et Conférencier.

Considéré par nombre d’observateurs, comme l’un des meilleurs spécialistes des médias dans le monde francophone, Tidiane DIOH, natif de Dakar, a été formé à l’Université de Liège, en Belgique. Il est diplômé en Philosophie mais aussi en Economie, Gestion et Sciences sociales. Il est aussi titulaire d’un Diplôme d’Etudes Approfondies en Relations Politiques internationales et Politiques européennes. Chercheur à l’Université de Liège, à la fin des années quatre-vingt-dix, il a été Lauréat des Fondations Camille Héla et Alice Seghers.

Sa thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication, soutenue à l’Université Paris III-Sorbonne nouvelle, en novembre 2005, portait sur les « Stratégies politiques et logiques sociales qui régissent la télévision en Afrique noire francophone au sud du Sahara». Enseignant dans cette Université, il a en été Membre du Comité de gestion de l’Unité de Recherche et de Formation (UFR) Arts et médias

Tidiane DIOH a aussi été Membre du Comité du Label diversité de l’Institut Pratique de Journalisme (IPJ), rattaché de l’Université Paris Dauphine et Professeur associé à l’Université Senghor d’Alexandrie (Egypte). Il intervient régulièrement dans diverses Universités francophones à travers le monde en qualité d’Enseignant, de Conférencier ou de Membre de jury de thèses de doctorat.

Ses interventions portent sur les Sciences de l’Information et de Communication, l’Histoire et la Géopolitique des médias ainsi que sur les questions en lien à la Mondialisation.

Un de textes de Tidiane DIOH intitulé « La longue marche de la télévision africaine vers le pluralisme », figure dans l’ouvrage destiné aux élèves de la classe de Seconde, Français livre unique/Littérature, Langue française, Méthodes, paru dans la collection futur simple, aux éditions Nathan, en 2017.

Au milieu des années 2000, Tidiane DIOH a collaboré, à divers titres, avecla Commission de l’Union africaine au profit de laquelle il a animé des sessions de formation sur la « Communication d’influence » et accompagné l’élaboration de sa Stratégie de communication. Expert invité par la Commission de l’Union africaine aux travaux de réflexion sur l’élaboration de l’Agenda 2063, il a été Membre du Comité éditorial de la Revue de l’Union africaine.

Tidiane DIOH est l’auteur de près de 250 articles de presse et de revues scientifiques. Il a signé le chapitre « Grandeur et décadence de l’empire médiatique français en Afrique », paru dans l’ouvrage collectif Les médias en Afrique depuis les indépendances : bilan, enjeux et perspectives, aux Editions L’harmattan, à Paris, en septembre 2018.

Il est surtout l’auteur d’une Histoire de la télévision en Afrique noire francophone des origines à nos jours, largement médiatisée lors de sa parution aux Edition Khartala, à Paris, en mai 2009 ainsi que d’un livre-photo, Touba, voyage au cœur d’un islam nègre, paru aux Editions Alternatives, à Paris, en juin 2009. Tidiane DIOH a participé, aux côtés de quelques chercheurs africains rattachés à l’Université Sorbonne-nouvelle, à la rédaction d’un ouvrage collectif dédié aux Nouvelles approches des problématiques de communication sur l’Afrique subsaharienne/ Représentations, idéologie et instrumentalisation, paru aux Editions L’harmattan, à Paris, en mai 2007.

Entre 1994 et 2004, Tidiane DIOH a exercé le métier de journaliste en Belgique puis en France, notamment au sein du groupe Jeune Afrique et à la chaîne de télévision francophone TV5 Monde. Il a été, par ailleurs, Membre du Board de la West African Democratic Radio, station de radio internationale basée à Dakar, au Sénégal.

Formateur dans le domaine de la couverture des élections, Expert en media training, en communication de crise et d’influence, Tidiane DIOH a visité, depuis près de trois décennies, plus d’une soixantaine de pays à travers le monde, rencontré et conseillé nombre de responsables politiques, de sportifs ainsi que des artistes de haut niveau.